Assister mon enfant pour ses devoirs !

Comment faire ? comment répondre à la question posée par votre enfant ?

vous souhaitez l’aider mais cela n’est pas aussi simple. …

Qui d’entre nous n’a jamais été confronté à cette réalité ?

Depuis 1956 les devoirs sont abolis, votre enfant doit uniquement apprendre ses leçons mais de nombreux parents

exigent des devoirs de la part des enseignants : autrement cela n’est pas sérieux !

Les mêmes parents demandent aussi que les enfants soient notés sur 20 et non avec des niveaux de compétences (A, B,C …) rentrer en compétition de suite !

A l’occasion des devoirs, vous avez également la possibilité d’échanger avec votre enfant sur son intégration dans sa classe, sa maitresse (eh oui un métier encore extrêmement féminin.. .), ses copains bref vous êtes avec lui, vous vous intéressez a lui, partagez des souvenirs de votre scolarité, vous êtes le pont entre l’école et la maison.

Après la classe, offrez-lui quelques instants de relaxation mais évitez la série TV ou le jeu vidéo que vous aurez le plus grand mal à lui faire abandonner …  sans parler de sa concentration !

Le lieu où il fait ses devoirs est important également, laissez le choisir s’il préfère le salon, la cuisine ou encore sa chambre. L’essentiel étant qu’il n’y ait pas de bruit, qu’il puisse travailler, sache que vous êtes proche et disponible si besoin.

Alors vous remplacez son instituteur ?

NON même si cela peut sembler attrayant quand il reste le diner à préparer ou encore le moment de passer à table …allez juste un petit coup de main pour terminer ce fichu  devoir !

Vous devez vous assurer de sa bonne compréhension de l’exercice, ce que l’on attend de lui, les notions fondamentales à connaitre, apprend-il plus facilement en visualisant ses cahiers ? en écrivant un petit résumé de la leçon ? en marchant et faisant les 100 pas … il est de votre responsabilité  de créer le contexte favorable à ses apprentissages.

N’oubliez pas que votre enfant doit travailler pour lui et vous devez, le cas échéant,  lui faire comprendre ce point essentiel pour sa vie future.

Dans le cas où il apparait comme étant difficile de réviser ensemble, pensez à la famille, aux grands parents, oncle et tante qui peuvent être d’un très grand secours en prenant le relai et éviter du stress négatif au cœur de la famille.

Une autre solution existe : l’internat ! chaque année, de plus en plus d’enfants vont en internat afin de privilégier le travail dans un cadre où il apprendra des méthodes d’apprentissage avec beaucoup de bienveillance.