Des additifs dangereux dans le tabac

D’après une nouvelle étude  publiée par des suisses et des américains, dans la revue PloS Medicine, les additifs mélangés au tabac aggravent de beaucoup la toxicité des cigarettes. Cela fait déjà une dizaine d’années que les industriels connaissent ces risques.

Grace à une décision de justice, les chercheurs ont pu lire de très nombreux documents que possédaient les producteurs de cigarettes.

Effectivement après l’important procès de quarante-sept Etats contre les industriels du tabac en 1998, l’université de Californie de San Francisco a eu en main tous ces documents et maintenant les met sur le web au fur et à mesure.

Cela a permis de constater que Philip Morris  avait connaissance des grandes différences qu’il y avait entre les cigarettes sans additifs ou avec.

Cette entreprise a tout fait pour que les résultats de ces analyses n’apparaissent pas en l’état.

Les chercheurs qui ont publié cette nouvelle étude ont recommencé les calculs et ont prouvé que ces additifs amplifiaient d’au moins 20 % La dangerosité pour la santé.

Les producteurs de ces produits ont aussi minimisé les résultats des analyse faîtes sur les animaux. British American Tobacco a aussi fait en sorte que les résultats soient amoindris, ce qui prouve que rien n’a vraiment changé.

Selon les chercheurs deux additifs sont particulièrement problématiques, le sucre et le menthol. Le problème est que les fumeurs aspirent beaucoup plus fort la fumée et donc ces additifs vont aller plus profondément se placer dans les poumons.

On peut remarquer que les marques de cigarettes qui contiennent le plus de sucre sont celles qui se vendent le mieux. De ce fait l’Amérique à interdit des arômes tels que le chocolat, le réglisse et la vanille depuis 2009. Un rapport fait en 2011 la FDA a demandé l’arrêt des cigarettes mentholées. C’est en fait le Brésil qui est le premier pays a ne plus accepter la vente des tabacs et des cigarettes aromatisés

L’Europe réfléchit à l’obligation faîte aux producteurs de cigarettes de noter la liste exhaustive ou presque des ingrédients.