La « crise d’ado » vous la vivez comment ?

Vous ne comprenez plus votre fille ? elle a des réactions qui vous rappellent votre propre adolescence … votre fils ferme la porte de sa chambre et vous «  cache «  des choses …

Oui, vous y êtes la CRISE est la !  pas de soucis vous connaissez, car si elle n’apparait pas au même âge, la crise d’ado arrive à chacun(e) d’entre nous avec une violence plus ou moins forte.

Votre enfant doit muer de son corps d’enfant à un corps de jeune homme ou de femme, ce passage est difficile pour devenir adulte.

Il se sent seul, isolé, incompris et ses parents ne sont pas à la hauteur c’est sûr !

Son énergie se focalise pour contredire profs, parents et famille… à la recherche de ses limites, de vos limites, de nos limites !

Oui mais voilà, faut passer par là, tous les psychologues vous le diront, c’est un mal pour un bien, les aider à devenir adulte.

Lui donner ses limites, attention aux sautes d’humeur et  l’aider à contrôler ses sentiments.

Le rôle de parent consiste à surveiller les écarts éventuels, modifications importantes du comportement, évolution vers l’anorexie, un tatouage ? un piercing ? une fugue ? sont autant de signes avant-coureurs d’une crise voire d’une tentative de suicide car l’ado peut être autodestructeur afin d’attirer votre attention. Soyons vigilants !

Nous devons repositionner le dialogue, affirmer son rôle de parent sans devenir copain-copain, la vie privée est valable pour tous parents & ado, chacun(e) y  a droit !

Dans le cas où vous vous sentez un peu dépassé, ne pas hésiter à se faire aider par une autre personne (ni le cousin, ni la tata …) des organismes existent pour nous aider dans ces moments potentiellement difficiles.